Texte Défilant

►►► LES ANNUAIRES DES MARÉES ÉDITÉS PAR PORT SEUDRE SONT DISPONIBLES 'GRATUITEMENT' CHEZ NOS PARTENAIRES ◄◄◄

PRINCIPE DES FILIÈRES DE LA MALCONCHE


Après l’enquête publique réalisée au cours de l’été 2011, les propositions du commissaire enquêteur sont d’attribuer 278 nouvelles filières à l’ostréiculture et 47 à la mytiliculture. 22 concessions ne sont pas affectées et sont laissées en réserve sous forme de zone tampon. Elles pourraient trouver une affectation ultérieure notamment pour des jeunes professionnels qui entrent dans le métier. Le potentiel total est de 347 filières supplémentaires. La surface totale du projet est de 387,5 ha.

Les installations pourraient être réalisées en 4 étapes de 2012 à 2015 afin de favoriser un retour d’expérience nécessaire à la poursuite de l’installation de l’ensemble du champ. 
Les travaux d'installation des quarante premières filières ont débuté le vendredi 17 août. Elles seront exploitées dans un mois au maximum.


Quelles sont les objectifs du projet (source CREAA)?
De multiples raisons plaident pour une délocalisation à la Malconche d’une partie des élevages réalisés jusqu’à présent sur l’estran :
  • Amélioration des rendements des élevages mytilicoles et ostréicoles. L’élevage en eau profonde se traduit par un gain de temps sur le cycle de production car la croissance y est meilleure. La survie globale de l’élevage jusqu’à l’huître marchande est améliorée car les mortalités s’exercent sur une durée de cycle plus réduite et touchent au final moins d’huîtres.
  • Retour dans le bassin des cycles complets et performants de production d’huîtres. Les filières doivent permettre la réalisation de l’élevage à Marennes-Oléron dans de meilleures conditions. Un impact positif sur l’économie des entreprises et sur les conditions de travail est attendu.
  • Meilleure gestion du temps de travail : La pleine mer apporte une grande indépendance par rapport à la marée et permet d’optimiser l’organisation du temps de travail dans l’entreprise.
  • Fourniture en qualité et en quantité de naissains de moules. L’utilisation des filières est la garantie d’une amélioration de la production sur bouchots.

Comment accéder aux filières (source CREAA)?
Peuvent prétendre à l’attribution d’une ou plusieurs filières, les concessionnaires ou mandataires sociaux de sociétés concessionnaires exerçant leur activité ou une partie de leur activité sur le littoral du bassin de Marennes Oléron et de Fouras.
L’attribution sera basée sur le principe de la stricte égalité d’accès aux filières, elle tiendra donc compte du nombre de candidats. Des dispositions seront prises pour faciliter l’accès des jeunes aux filières. 

Pour en savoir plus :
http://www.portseudre.com/page73.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire